Pages

mardi 27 septembre 2016

faire clignoter des leds avec arduino est simple, il n'y a pas si longtemps on utilisait un ne555 et un 4017 pour faire clignoter/ cheniller 10 leds, toutes dans le meme sens, avec quelques modifs on parvenait a faire un aller/retour limité à 5 leds "knightlight rider", on trouve des kits complets 555+4017 leds et circuit imprimé pour moins de 2 euros sur ebay.  Puis il y a eu le 16f84A, qui permettait de varier les effets, pour varier la vitesse avec un potentiometre : oscillateur en mode rc et R était le potentiometre, il y avait moyen de faire plus moderne avec 2 touches up/down, tout çà avec un seul circuit intégré. Les microcontrôleurs à 8 pins comme le 12f629, attiny13, etc.. permettent de commander 10 leds  vitesse variable avec potentiometre et choix de plusieurs effets avec un seul circuit intégré 8 pins qui est vendu le prix de 2 NE555.

samedi 23 juillet 2016

et non je n'ai pas encore fini d'aménager l'enterieté des espaces de bricolage 
j'ai beau vouloir changer la taille de la police il ne  veut pas il revient  automatiquement sur la plus petite, désolé,
c'est bien les blogs plus simple que créer un site, du moins du temps où j'ai tester du html avec du javascript, il y a 10 ans...où il fallait envoyer chaque modif avec filezilla, etc.. meme si je pense qu'à l'heure actuelle il y moyen de creer un site hébergé gratuitement avec des outils simples, pas le temps de me pencher sur cette possibilité à l'heure actuelle.























récupération de 2 calculatrices bureau walther etr2, nixies ne s'allument plus
le tip32 d'une alim est trépassé, changer tous les chimiques, bientot...



mercredi 22 octobre 2014

Arduino et module ds1302 RTC
pour mettre à l'heure le module j'ai utilisé l'exemple "SetSerial" de la librairie DS1302RTC : attention cet exemple a été écrit pour un arduino mega il faut modifier quelques lignes pour un UNO

 bien j'ai réussi a le mettre à l'heure , çà ne sert pas a grand chose de lire l'heure chaque seconde sur le moniteur série, il faut donc l'utiser dans une application : comme j'ai lu sur un site : le web est rempli d'exemples pour utiliser des modules arduino, utilisés seuls ils ne servent srictement à rien
j'ai donc essayé l'exemple DS1302_LCD avec un shield lcdkeypad df robot , acheté en septembre 2014 : j'ai eu la v1.0 alors que la v1.1 était sortie depuis un bon moment, celui que j'ai ne peut pas utiliser la pin10 de l'uno pour eteindre allumer gradué le backlight, pas tres grave vu que ce shield ne doit servir qu'au dévellopement j'ai plein de lcd stand alone.
là on n'est pas gaté : si je branche le 5 volts du rtc le lcd indique rtc synchro fail en mettant uniquement le gnd et les 3 clk data et rst, çà fonctionne sauf que l'heure n'est plus correcte à 5 secondes, pas encore résolu le probleme wait and see
fevrier 2016 : vu que le shield lcd dfrobot utilise les pins 4,5,6,7,8,9, 10, on est mal, les pins 7,8,9,10,11,12,13 ne sont pas accessibles physiquement une fois qu'on a embroché le shield, pins 0 et 1 sont utilisées pour le rx et tx, reste 2 et 3 A0 to A5, encore que A4 et A5 servent de i2c 
c'est impossible d'utiliser les A0 A5 en entrées digitales ???

mardi 4 février 2014



 je suis en déménagement, je rassemble tous mes brols et j'arrange  mon grenier de 100 m2 pour faire mon "labo" définitivement





COUNTDOWN TIMER
les schémas de minuteur décompteur sont légions sur le net
decomptage de 99 min avec une résolution de 1 seconde
je n'ai réalisé que ceux a base de pic 16f84 ou 628
 un des plus anciens http://www.piclist.com/techref/microchip/cntdn/index.htm

1 16f84, 1 4511, 4 aff leds cathodes communes : fournit un signal sonore lorsque le décomptage arrive à zéro
modifications .multiples possibles http://www.turbokeu.com/myprojects/countdown3.htm

ajout d'un relais, afficheurs anodes ou cathodes communes au choix en remplacant le 4511 par 1 4543

les schémas à lcd  












 réalisation : compteur horaire de duree de fonctionnement

tiré du site http://xizard.chez.com montage présenté sur le site en 2000
 avec un 16f84
il affiche le temps que le montage est sous tension avec une résolution du dizieme d'heure, il enregistre toutes les x minutes, pas de remise à zero, il faut reprogrammer le pic pour recommencer un cycle ????

 il faut brancher le point décimal pour différencier heures et diziemes d'heure





 






tiré du site sonelec musique
compteur horaire de fonctionnement affichage heures minutes




 l'afficheur a l'extreme gauche a le segment C défectueux, pas important il ne comptera jamais au delà de 999h59min, comme le programme écrit toutes les minutes la valeur dans l'eeprom qui est prévue pour un million de cycles lecture/écriture, il faudra changer le 16f628 apres 700 jours ....
le code source écrit en mikropascal est fourni, on pourrait le changer pour enregistrer toutes les 10 minutes... 

 

La programmation des pics avec le programmateur g540 genius qui se branche sur port usb

!!!!!!!!! derniere minute : lors de la configuration des bits du 16f84A dans config set ce qui est écrit WDT correspond au PWRT, et inversément, si vous cochez PWRT pour DESACTIVER le power on reset ce sera WDT qui sera mis a 1 et donc ACTIVE, pour activer le WDT il faut cocher PWRT et pour activer le PWRT il faut decocher le WDT,



le terme programmation signifie dans ce cas : bruler un hex dans 1 mcu de microchip, le hex qui sera téléchargé depuis un site qui décrit des montages a pic et qui fournit le fichier, d'une revue ou d'un fichier source qui aura été compilé par un  compilateur dédié correspondant au fichier source 
le premier pgmateur pour pic que j'ai construit était de la revue electronique pratique sur port parallèle avec alimentation externe soft icprog, le 2eme était le k8048 de velleman kit soft fourni, et le 3eme était le multipic trouvé sur un site internet qui est un jdm amélioré sans alim externe soft fourni sur le site, qui fonctionne aussi avec icprog et winpic : tous ces pgmateurs avait une caractéristique gênante : le port qui ne se trouve que sur les pc tour : rs232 ou lpt.

j'ai été tenté par un pgmateur du commerce g540 a moins de 50 euros se branchant sur usb sans alim externe.  Le soft fourni n'est pas tres convivial.  

branché sur un portable win xp, installation des drivers, enfin il est reconnu.

voici un exemple de pgmation d'un 16f84A

on choisit le mcu a programmer avec le bouton select
 ensuite charger le hex dans le buffer en cliquant sur le bouton load



cliquez ok

et voilà les bits de configuration ne sont pas chargés ou du moins aléatoirement alors qu'ils se trouvent dans le fichier, il faut les cocher à la main en se référant au pdf config pic, une case cochée signifie pgmé a l'état 1, exemple pour la NON protection du code il faut cocher la case CP, car CP à 1= CP OFF
Dans le cas où on trouve un circuit tout fait, où il n'y a que le hex sans source et quand l'auteur n'indique pas la configuration puisque contenue dans le hex, il faut charger le hex dans icprog qui vous indiquera la configuration.
configuration en image
ici oscillateur 01 = xt_osc  pwrt est à 0 = enable wdt à zero = disable et CP est à 1 = OFF
nous sommes prets pour bruler le hex
en cliquant sur l'icone prog
voilà c'est brulé 
prochain épisode avec un 16f628
le meme programme simple a été adapté pour 16f628A en mode quartz externe 4mhz comme le 16f84A, pgmation ok en se referant au fichier config pic pdf pour les fusibles a configurer à la main, 2eme essai du meme programme sans quartz avec la fonction intrcosc_noclkout, fonctionnement ok

LE G540 NE PROGRAMME PAS LES 16F54 ET CONSORTS JE SUPPOSE : F55 F57 C54 C55 ETC...le seul pgmateur qui programme mes 16f54 est le multipic un jdm sans alim sur port rs232, et uniquement avec le logiciel telechargeable sur le site du programmateur, le multipic est reconnu par winpic et icprog qui ne supportent pas le 16F54 








dimanche 2 décembre 2012

majjuin2013 ajout


Mon hobby et ses contraintes :

historique : 

A l'age de 13 ans, avec mon argent de poche je me suis acheté une espece de boite d’initiation a l'électronique dans un magasin tandy : çà m'a envouter et tres vite j'ai voulu faire plus, et par chance, est venu s'installer un voisin à la retraite a 3 maisons de l'habitation où je vivais chez mes parents, dans un petit village de 300 habitants  : en faisant connaissance, j'ai découvert qu'il avait ce hobby : electronique de loisirs
Grace lui soit rendue : il m'a indiqué quelles revues d’initiation il lisait, m'a appris à souder et la maniere de fabriquer les pcb : methode archaique au stylo et au perchlo en granulés, que j'ai perfectionné avec ruban transfert , j'ai acheté mon premier multimetre à aiguille apres un fer a souder 40 Watts sans regulation QUE J AI ENCORE au fond d'une boite de brol
il m'emmenait au magasin de composants, dans une ville a 60 kms . mon premier montage avec pcb fait maison et composants à l'unité a été un modulateur de lumiere une voie j'avais investi un petit coin d'une cave et le grenier de mes parents au fur et a mesure avec une petite table pour souder et tester dans ma chambre à coucher.
A 15 ans j'ai voulu absolument faire des études en électronique, changement d'établissement et puis j'ai eu le bac.
 çà a duré environ 4 ans, puis, jeunesse se faisant j'ai éprouvé d'autres plaisirs de jeunesse, les filles devenant tres présente dans mon esprit et dans ma vie !!!!! surtout apres avoir eu mon permis de conduire, fini les études orientation electronique et pouvoir emprunter la voiture de mon pere pour "voyager" le w-e, mes parents avaient 2 voitures....
apparement le virus était toujours en moi, quelques mois apres avoir fait mon service militaire, j'ai subi un traumatisme cranien assez sévère, pas en voiture, sans dégats matériels.sans autre victime a part un animal de nos forets.  Je mentionne ce fait, car j'ai du rester 4 ans en convalescence, ce qui me laissait beaucoup de temps libre, pourtant je me suis tourné vers les débuts de l'informatique de loisirs et le fameux commodore 64, je continuais néanmoins à fréquenter les filles (elles se reconnaitront si un jour elles tombent sur ce blog),  et un peu plus tard j'ai recommencé le hobby électronique, ce qui est bizarre, c'est que meme entre la fin des études et et le début de mon retour à ce hobby, j'ai continué a acheter au moins 3 revues "electronique" chaque mois : elektor, electronique pratique et radio plans.
Je suis revenu dans le monde du travail, et chance l'électronique était en plein essor, j'ai toujours un un emploi dans un secteur plus ou moins connexe : telephonie, réparation audio-visules, CQ fabricants d'appareilllage spécifique, etc..
Ensuite, a partir de 1996, çà été le summum : PC, CAODAO, PCB présensibilisés, début (pour moi) des µC. et çà continue avec l'ARDUINOen plus.

100-in-1 Electronic Project Kit
mon "jouet d'initiation a l'électronique a 13 ans, je l'ai toujours mais il n'est plus dans l'état de cette photo.

 

Ma méthode pour réaliser les pcb

impression : jet d'encre hp avec reglages adéquats : optimale sur "autres transparents"
transparent justement : microapplication, malheureusement il y a eu 2 "modeles" dont celui avec  un grain sur
une face qu'on sent tres bien avec le doigt
j'utilisais le transparent ref 5055 de microapplications dans imprimante jet d'encre avec succés  pistes de 0.3,
voire 0.254 (passage entre pads ci)
http://www.microapp.com/papier_film...eur_5055. html
ma nouvelle pochette de transparents ref 5055 est différente, pas de coté granuleux, une bande blanche où
c'est écrit"imprimer sur l'autre face"piste min 0.6 pour resultat exploitable
les ref coté granuleux (en réédition sur chez Ma) en reference complete :01209 ref 5055 45
celle qui n'a pas de coté grains : 09905 ref 5055 39
MAJ TRES IMPORTANTE 17/10/2014 : sur le lien la photo montre une secretaire avec un classeur bleu dans la main la pochette, il n'y a pas de ref complete, c'est celle qui correspond a ma pochette granlée de 2012 ref 505-45
la pochette coté non granuleux elle tient un classeur rouge  5055-39 (en 2013)












 les montages à microcontroleurs pic de microchip marque déposée
le premier que j'ai programmé était un 16c54XT : pgmer= transferer le hex avec un pgmateur : celui qu'on voit plus bas sunshine expro80 presque un clone du plus connu all-03 de hi-lo system sous DOS6.2
c'est un temporisateur a 4 aff 7 segmentset 5 boutons d'un article de la revue electronique pratique n206 septembre 1996, ensuite quelques avec 16f84, apres avoir réalisé un pgmateur sur port // fonctionnant sur pc win98SE aussi de EP n° ???
quelques 12c508 à une certaine époque : en relation avec la ps1
 16f84 : minuterie a lcd, minuterie a 7seg, testeur servo ek hg 2006 ou 7 ou 5, boite a relais, commande moteur pas a pas (internet), recepteurs ir : affichage codes rc5, gradateur 2 voies ir, bistable 2 canaux ir, tcde ir easy home hg 2006, chenillards divers (internet picprojects.uk.org),






































seeburg select o matic 100 je pense que c'est un 100 BL : le B était pour les 78 tours et le BL est le meme modele pour les 45 tours, le premier de seeburg en 45 tours en association avec RCA d'apres un site américain

face  avant


l'arriere l'ampli l'alim le transfo 220 vers 110 pres de la face avant hp en bas a droite sur la photo
 le gros bloc a droite est "l electronique" du selecteur ????? qui a été court-circuité on dirait il y a deux grosses fiches attachées ensemble qui devait venir chacune dans leur support respectif pres des boites en métal à droite ............                                                                                                                                                            
 le mecanisme qui prend les 45 tours et qui les lit 


le monnayeur                                               

que de fils
autre vue de l'electronique

il y avait des 45 tours dedans, beatles 1968 celui ci


voilà